Vous cherchez
Les jobs

Description

Représentant·e pays pour le Burkina Faso

  • Localisation : Ouagadougou
  • Date de démarrage souhaitée: 1er avril 2020
  • Délai pour l’envoi des candidatures internes : 12 janvier 2020
  • Durée et type du contrat: CDD 1 an renouvelable
  • Nature du poste : Non accompagné
  • Référence du poste (à insérer en objet dans l’e-mail) : RP / BF / 2020

 Contexte:

Le Burkina-Faso est un pays sahélien en situation de vulnérabilité permanente. Il reste classé au 185ème rang sur 188 dans le rapport mondial sur le développement humain 2016 avec un Indice de Développement Humain (IDH) de 0,402. Le pays est marqué par une pauvreté extrême accentuée par les crises alimentaires et nutritionnelles récurrentes. Depuis quelques années, le phénomène de changement climatique, a engendré une pluviométrie irrégulière avec comme conséquence des sécheresses et des inondations cycliques.

Enfin, à ce contexte déjà fragile s’ajoute depuis 2017 une crise sécuritaire et humanitaire, forçant plusieurs centaines de millier de personnes à se déplacer à travers le pays.

Depuis près de vingt ans, la Croix-Rouge de Belgique (CRB) et la Croix-Rouge Burkinabé (CRBF) sont engagées dans une relation partenariale, affirmant la volonté des deux sociétés nationales de travailler ensemble pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables au Burkina Faso. Depuis 2011, la CRB promeut une approche de partenariat au service de la vision stratégique du partenaire et de son autonomisation, qui maximise le pouvoir décisionnel et les responsabilités du partenaire dans la limite des contraintes du bailleur.

A cet effet, la CRB appuie la CRBF dans la formulation de projets en gestion déléguée et conjointe dans un esprit d’appui technique et de transfert de compétences. Elle apporte son appui à la CRBF dans la mise en œuvre de projets et programmes, en veillant constamment à promouvoir un équilibre entre l’appui à la mise en œuvre de projets et le soutien institutionnel complémentaire. La CRB joue ainsi un rôle important dans le renforcement des capacités de la CRBF dans la gestion, le suivi-évaluation, l’amélioration des performances en gestion financière et comptable, la réponse aux crises (notamment le développement de programme de transfert monétaire), la gestion de la sécurité et le développement organisationnel.

Dans ce cadre, la CRB appuie les projets de la CRBF dans le domaine de la résilience, de la santé et nutrition communautaire et dans la réponse à la crise des déplacés. Au 1er avril 2020, la CRB sera engagée auprès de la CRBF sur l’accompagnement de la mise en œuvre de plusieurs projets :

 

  • Un programme quinquennal d’amélioration de la santé des populations vulnérables dans le district de Mangodara. Financé par la DGD (gouvernement belge), ce programme en gestion déléguée est mis en œuvre par la CRBF ; Période : 2017-2021
  • Un Programme d’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à l’agriculture durable et à la résilience au Burkina Faso (PASANAD/Nutrition) dans la province du Poni. Financé par Devco (Union Européenne), ce programme en gestion conjointe est mis en œuvre par la CRBF en consortium avec la CR espagnole ; Période : 2018-2022.
  • Un projet d’assistance multisectorielle d’urgence en faveur des personnes les plus vulnérables affectées par les conflits dans les régions du Sahel et du Centre Nord. Financé par la DG ECHO (Union Européenne), ce projet en gestion conjointe est mis en œuvre par la CRBF, en consortium avec MdM Espagne et la CR Luxembourgeoise : Période : fév. 2020-jan. 2021.
  • Un projet de réponse locale en transferts monétaires à la crise régionale sahélienne affectant le Burkina Faso. Financé par la DGD (gouvernement belge) ce programme en gestion conjointe est mis en œuvre par la CRBF ; Période : 2019-2021.

 

Par ailleurs, la CRB appuie la CRBF dans la formulation de nouveaux programmes de développement et de réponse à la crise des déplacés interne.

Responsabilités :

Sous la supervision de son Responsable Partenariat et Programme référent à Bruxelles; en collaboration étroite avec la Croix-Rouge burkinabé; en collaboration étroite avec le CICR, les PNS et la FICR;

En accord avec les principes fondamentaux et règles générales du Mouvement Croix-Rouge et avec les procédures de la Croix-Rouge de Belgique (CRB) ; En conformité avec l’Accord Général de Partenariat entre la CRBF et la CRB de 2007.

Le·la Représentant·e Pays (RP) est une extension de la CRB sur le terrain. Les finalités principales du poste se déclinent autour de trois aspects :

 

  • Appuyer le partenaire dans la gestion du cycle de projet et dans le renforcement de ses capacités : Pour les projets en gestion conjointe, lela RP interviendra dans la gestion quotidienne des activités, tandis qu’en gestion déléguée il·elle accompagnera le partenaire dans les moments-clés des projets.
  • Assurer le lien entre la CRB et la CRBF : lela RP entretient un dialogue constant avec le partenaire afin qu’il connaisse et comprenne la stratégie de la CRB, ses méthodes, ses contraintes et ses opportunités, ses consignes. Il·elle fait en sorte que la stratégie, le fonctionnement, les contraintes et les demandes du partenaire vis-à-vis de la CRB soient connues et traitées.
  • Connaître et suivre le contexte local et assurer la représentation de la CRB dans le pays : lela RP suit les évolutions du contexte local et en particulier du contexte sécuritaire. Il·elle entretient un dialogue constant avec les bailleurs de fonds présents localement ainsi qu’avec les autres ONG internationales (et en particulier avec les ONG belges).

Plus spécifiquement,

  • Il·elle assure un appui à la programmation, l’identification et la formulation de projet ;
  • Il·elle appuie la recherche de financement ;
  • Il·elle accompagne la mise en œuvre des actions, le suivi-évaluation et est responsable du reporting aux bailleurs ;
  • Il·elle assure un rôle de supervision des actions conjointement avec la hiérarchie de la CRBF à travers des missions terrain régulières ;
  • Il·elle accompagne les processus d’audits et d’évaluations externes ;
  • Il·elle maintient et développe le dialogue stratégique avec les partenaires du Mouvement et les autres ONG (et plus spécifiquement les ONG belges) et selon les besoins programmatique avec les Nations Unies;
  • Il·elle assure la représentation de la CRB auprès des autorités, partenaires et bailleurs de fonds ;
  • Il·elle a sous sa responsabilité la gestion des ressources humaines expatriées (actuellement 2) ;
  • Il·elle assure une veille sur le contexte politique et sécuritaire au niveau national et a la responsabilité du briefing sécuritaire des expatriés et de toute/s personne/s de passage dans le cadre de mission de coopération.

  Profil:

  • Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures en Sciences Sociales, Sciences Agronomiques, Gestion et Management de Projets. Un diplôme de troisième cycle est un atout.
  • Minimum 5 ans d’expérience de travail en direction/coordination de projets sur financements internationaux (ECHO/DEVCO, Union Européenne, agences UN, Gouvernement belge).
  • Expérience souhaitée dans l’appui à un partenaire local (développement organisationnel, renforcement des compétences).
  • Expérience avérée en identification et formulation de projets et suivi et évaluation de programmes, en particulier des programmes de transferts monétaires.
  • Expérience avérée en gestion financière et administrative de projets.
  • Expérience souhaitée dans la gestion ou la planification des projets de développement durable participatif, mobilisation communautaire, santé communautaire, lutte contre la malnutrition, prévention et gestion des catastrophes.
  • Expérience affirmée dans la communication avec des acteurs institutionnels et le développement de réseau professionnel.
  • La connaissance du Mouvement Croix-Rouge est un atout.
  • Excellentes qualités multiculturelles et interpersonnelles.
  • Excellentes aptitudes à l’animation d’une équipe.
  • Très bon sens de la diplomatie.
  • Compétences en communication, esprit analytique, maîtrise des outils informatiques.
  • Très bon style rédactionnel et excellente expression orale et écrite en français.
  • Une expérience préalable dans la région du Sahel et/ou dans un contexte sécuritaire difficile est un atout.

 

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? Envoyez-nous, le 12 janvier 2020 au plus tard, votre candidature en français, composée de votre CV (2 pages maximum) et de votre lettre de motivation (2 pages maximum) en deux fichiers attachés par e-mail à l’adresse suivante : job-int@croix-rouge.be

À l’attention de la Responsable des Ressources Humaines Expatriées

Avec pour objet de votre email : RP / BF / 2020